APPEL

Labellisation de la presse en ligne : l’Appel définit le cadre d’excellence


Rédigé le Samedi 13 Août 2016


Les participants à l’atelier organisé par l’Association des éditeurs et professionnels de la presse en ligne (Appel) ont décidé d’amorcer la mise en place, à l’issue de leur rencontre de trois jours à Saly, un certain nombre de critères pour bénéficier d’un label qualité.

L’Association des éditeurs et professionnels de la presse en ligne du Sénégal ont décidé de tendre vers la mise en place des conditions d’obtention d’un site d’informations jugé de très bonne qualité. L’atelier a d’emblée décidé de travailler à partir de définitions de la labellisation déjà utilisées pour d’autres secteurs afin de les adapter au secteur des médias sénégalais. Il a été ainsi retenu que la labellisation est « le processus consistant à décerner à un organe de presse une marque distinctive qui permet de lui reconnaître une certaine qualité, une conformité par rapport aux normes applicables au secteur des medias. Cette marque (Label) est attribuée par l’organisme habilité à cet effet ».

Au cours des discussions, les membres du groupe ont mis l’accent sur l’objectif nécessaire de prendre en compte la qualité et la crédibilité dans la production journalistique des medias en ligne. « Concernant l’entité chargée de la labellisation, le souci de l’atelier est d’avoir les professionnels des medias au cœur du processus de labellisation, en y associant les autres parties prenantes », ont déclaré les journalistes participants dans leur rapport final.

Mise en place d’un observatoire

Pour aller dans le sens, il a été proposé la mise en place d’un organe dénommé Observatoire de la qualité de la presse en ligne (Oqpl) qui aura pour mission d’observer et de veiller à la conformité des normes du secteur, de décerner le label aux organes répondant aux critères, de contrôler et d’évaluer selon une périodicité (à définir par Oqpl), de veiller au respect et à l’application des lois et règlements régissant les médias en ligne ainsi que de la Charte des journalistes des médias en ligne. Il aura la responsabilité de « labelliser, de délabelliser et d’accompagner les candidats n’ayant pas satisfait totalement aux critères de labellisation ».

L’observatoire sera composé de huit membres issus d’organisations de professionnelles des médias et de trois autres choisis ès-qualité. Ils seront issus de l’Appel, du Synpics, du Cored, du Cnra, de la Sodav, du Ministère de la Communication, de la Cjrs, et du Cdeps. En outre, trois personnes seront choisies par l’Appel ès-qualité (juriste, spécialiste en marketing et communication et spécialiste en TIC).

Le processus technique de labellisation devra obéir à différentes étapes et respecter des critères prédéfinis. Pour les propriétaires d’une presse en ligne souhaitant bénéficier de cette labellisation, ils devront formuler de manière volontaire une demande de labellisation.

75 points pour se labelliser

Quant aux critères de labellisation, les participants à l’atelier ont retenu de définir le cadre général et de laisser à l’OQPL le soin de détailler les critères d’obtention de la labellisation. Ce cadre comporte trois grandes rubriques avec chacune un nombre de points correspondants. Afin de pousser les médias en ligne à mettre l’accent sur la qualité des contenus, le total de points le plus élevé a été attribué au contenu éditorial (50 points), au respect des lois et règlements (40 points) et à la qualité technique (10 points). Pour obtenir le label, le demandeur doit, selon les membres de l’Appel, « totaliser 75 points au minimum. Ce, en ayant un minimum de 40 points pour la catégorie contenu éditorial et plus de la moyenne dans chacune des autres catégories ».

Source : Ligne Directe
 




Nouveau commentaire :


APPEL - VIDÉOS


Rss
Facebook
Twitter
Mobile